Chronique : Forbidden de Tabtiha Suzuma

7600924

 

Parution : 2010

Prix : 7 euros 99

Nombre de pages : 418

Genre : drame

 

 

 

 

 

 Synopsis

Sixteen-year-old Maya and seventeen-year-old Lochan have never had the chance to be ‘normal’ teenagers.

Having pulled together for years to take care of their younger siblings while their wayward, drunken mother leaves them to fend alone, they have become much more than brother and sister.

And now, they have fallen in love.

But this is a love that can never be allowed, a love that will have devastating consequences …

How can something so wrong feel so right?

J’ai trouvé le synopsis en français ici, ce site donne également toutes les informations pour la sortie en français, il paraîtra donc en 2017, chez Bragelonne dans la collection Milady.

Maya, seize ans, et Lochan, dix-sept ans, n’ont jamais eu la chance d’être élevés comme des adolescents « normaux ».

Liés ensemble depuis des années pour protéger leurs frères et sœurs alors que leur mère droguée et égarée les a laissé se débrouiller seuls, le lien qui les unit est devenu plus fort qu’un lien de fraternité. Et maintenant, ils sont tombés amoureux.

Mais cet amour est un amour qui ne pourra jamais être, un amour qui va avoir de désastreuses conséquences…

Comment quelque chose d’aussi mauvais peut-il être si magnifique à vivre ?

Mon avis :

J’ai donc lu ce livre en anglais, et ça a été une expérience merveilleuse, la plume de l’auteur est très fluide, assez accessible au niveau de la langue et ça a rendu ma lecture vraiment très agréable. J’ai fini mon livre hier et j’ai tout de suite ressenti le besoin de parler de ma lecture, c’est pour ça que j’écris ma chronique aujourd’hui.

J’ai ressenti énormément de choses en lisant ce livre, je suis passé par le dégoût, la tristesse et parfois même j’ai éprouvé de la peur. Les personnages sont extrêmement attachants, que ce soit Maya et Lochan mais également le reste de leur famille. On les voit tous évoluer, se soutenir quoi qu’il arrive et être heureux malgré leur situation familiale compliquée.

L’histoire d’amour est bien sûr un peu « gênante », je met bien des guillemets car c’est sûr que l’amour ne se contrôle pas mais j’ai bien conscience que ce genre d’amour est vraiment hors du commun, c’est d’ailleurs le premier livre que je vois sur ce thème et je ne suis pas étonnée qu’il ne soit publié en France seulement 7 ans après sa parution aux USA. Cependant, la façon dont les sentiments sont décrits par Tabitha Suzuma nous fait parfois oublier qu’ils sont frère et sœur, on a tout simplement l’impression que ce sont deux personnes qui s’aiment et on a juste pas besoin d’en savoir plus.

Ce livre nous permet de nous ouvrir l’esprit sur les sentiments, et c’est vraiment une merveille je n’ai pas d’autres mots pour le décrire. Seulement, il n’est pas à mettre entre les mains de n’importe qui, personnellement je pense que je ne le conseillerai pas à quelqu’un de moins de 15 ans car ça reste un sujet assez dur tout de même. J’espère qu’il fera beaucoup parler de lui à sa sortie en France car il en vaut la peine.

Le fait que l’on ait un point de vue alterné, un chapitre raconté par Maya un chapitre raconté par Lochan et ainsi de suite, nous permet de connaître les deux personnages aussi bien l’un que l’autre et c’est ce qui nous montre également comment l’amour s’installe entre eux. On découvre deux adolescents qui ont finalement un rôle d’adulte et de parents à endosser en prenant soin de la maison et du reste de la fraterie.

C’est une lecture addictive et bouleversante, chaque fois que je refermais le livre, j’avais hâte d’être à mon prochain moment de lecture pour retrouver Lochan et Maya, et une fois que j’ai eu fini le livre je me sentais mal, comme si il manquait un chapitre. Et pourtant la fin est vraiment concrète mais bien sûr je ne vais pas tout vous révéler, je préfère vous laisser le plaisir de découvrir cette histoire par vous même.

Ce livre est donc comme vous l’avez compris un énorme coup de cœur, et je pense que je ne l’oublierais pas de si tôt et j’aimerais énormément qu’il soit adapté au cinéma, je pense que ça peut donner quelque chose de vraiment bien.

Ma note : 5/5

Publicités

2 réflexions sur “Chronique : Forbidden de Tabtiha Suzuma

  1. Ping : Bilan année 2016 + objectifs 2017 – Dreaming of Books ♥

  2. Ping : Acquisition livresque Mars/Avril 2016 – Dreaming of Books ♥

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s