Chronique : Phobos de Victor Dixen

814ysuz0qxl

 

Parution : 2015

Prix : 17,90 euros

Nombre de pages : 433

Genre : Science-fiction, Jeunesse

 

 

Synopsis

Six prétendantes d’un côté. Six prétendants de l’autre. Six minutes pour se rencontrer. L’éternité pour s’aimer. Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés d’un même vaisseau spatial. Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l’œil des caméras embarquées. Ils sont les prétendants du programme Genesis, l’émission de speed-dating la plus folle de l’Histoire, destinée à créer la première colonie humaine sur Mars. Léonor, orpheline de dix-huit ans, est l’une des six élues. Elle a signé pour la gloire. Elle a signé pour l’amour. Elle a signé pour un aller sans retour. Même si le rêve vire au cauchemar, il est trop tard pour regretter.

Ce livre a été ma première lecture de 2017, et également mon premier coup de cœur ! Je n’ai pas l’habitude de lire des livres de science-fiction, donc j’avais un peu peur de me lancer, mais je ne regrette vraiment pas. Dès le début on rentre dans l’histoire et on comprend que l’univers de ce livre a un grand potentiel.

J’ai trouvé l’histoire originale et très bien menée car on a bien sûr l’histoire des prétendants dans l’espace, mais on suit également une sorte d’enquête qui a lieu sur Terre et j’ai trouvé que ça apportait vraiment un plus au livre. Il y a quand même un côté frustrant dans ce livre, c’est le fait qu’on ne sait rien du tout des six garçons qui se trouvent à bord du vaisseau. Tout ce que l’on sait d’eux c’est leur prénom et ce qu’ils disent lors des speed-dating. Cependant, cet aspect du livre augmente la curiosité du lecteur car on sait qu’à un moment ou un autre dans les autres tomes on en apprendra plus sur eux.

Lorsque l’on est à bord du vaisseau, on a le point de vu de Léonor, la prétendante française et on sait donc à peu près tout ce qu’il se passe du côté des filles. Léonor a du caractère et n’hésite pas à dire ce qu’elle pense aux autres filles à bord. Elle a sa propre façon de penser et ne se laisse pas influencer facilement. Au départ on peut se demander pourquoi elle participe à cette mission car elle se renferme sur elle-même dès le début mais au fil de l’histoire elle évolue et on comprend le rôle qu’elle va jouer à bord du vaisseau.

Ce livre nous apprend également beaucoup de choses sur l’espace, il fait passer de beaux messages, et il nous permet de s’évader, tout ce qu’il faut pour créer un coup de cœur. ❤️ La fin du tome 1 donne tout de suite envie de sauter sur le tome 2, mais moi j’ai laissé quelques mois s’écouler entre les deux tomes. J’ai quand même lu la suite depuis et je chroniquerais très bientôt ce tome également car c’est cette histoire qui m’a redonnée l’envie de publier sur le blog !

Alors je vous dit à bientôt pour une nouvelle chronique ! 😃

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s